Quelques arpents de neige

Rédigé par: | Publié le:

En hiver, le choix d'un endroit où aller marcher n'est pas anodin. À Rivière-du-Loup, lorsque le thermomètre descend de manière vertigineuse et qu'il vente, je préfère le parc des Chutes. L'environnement forestier agit comme un abri contre le vent, ce qui réduit considérablement l'impression de froid.

Se promener près du fleuve peut représenter un défi par contre. Heureusement qu'il y a aussi des journées ensoleillées et douces pour rendre la randonnée à la Pointe plus confortable, car c'est un endroit de choix pour observer le paysage!

Une journée d'hiver sans vent est donc une aubaine dont il faut absolument profiter lorsqu'elle se présente. C'est donc ce que j'ai fait en me dirigeant vers le quai en ce bel après-midi de février, muni d'un appareil argentique et d'un téléobjectif.

Une chute de neige récente a transformé le paysage en l'enveloppant de douceur. Les herbes séchées qui ont résussi à surmonter les éléments se pointent en courbant tout de même leurs tiges. Cela contraste avec la droiture du tronc de cet arbre.

Dans le secteur de la marina, un amoncellement de glace semble servir de cachette à un harfang des neiges imaginaire. Un autre, évoque une chaîne de montages ou encore une zone désertique.

L'endroit est à l'abri du vent et permet à ces deux corneilles de rechercher de la nourriture sous la neige.

Les gens vont et viennent sur le quai, parfois accompagnés de leur chien.

Près d'un bâtiment, on a l'impression qu'une mer agitée a été créée par la neige et le vent qui tournoient.

Données techniques de toutes les images: Minolta SRT-202, Rokkor 300mm, Ilford HP5+, Impression sur Ilford Multigrade

Wednesday February 2nd, 2022
Suivant